cdrnet knowledge home
[Der Autor ist mir bekannt]

FR: Emmanuel Carrère - La Classe De Neige

L’histoire

Nicolas est conduit à la classe de neige de son père. Il collectionne des bons de Shell ou reçait un bonhomme en plastique où on peut ouvrir la ventre et regarder les organes. Nicolas range les bons dans un coffre-fort. Il a tous ses petits secrets dans ce coffre-fort. Mais c’est dans le coffre de la voiture. les autres de la classe vont dans la classe de neige par autobus, mais parce qu’il a eu un accident dans les semaines précédent le père de Nicolas veut conduire Nicolas lui-même. Nicolas n’a pas le courage de dire non. Et puis, ils arrivent au chalet. Quand papa est allé, Nicolas remarque que son sac avec tous les vêtements etc. est encore dans le coffre, selon il n’a pas de pyjama. D’abord personne ne veut lui prêter un. A la fin Hodkann dit oui. Il est le plus grand garçon de la classe, et Nicolas le plus petit. Tous adorent et craignent Hodkann. ça veut dire que Hodkann prend Nicolas sous sa protection.

Nicolas a peur de faire pipi au lit. Il pense à la cantine et qu’il n’a jamais mangé là, parce que son père ne le voulait pas. Il se rappelle aussi les livres qu’il a lu et pris du rayon des parents. C’étaient un dictionnaire médical et deux livres avec histoires.

Le soir on était au lit et Nicolas dort au-dessus de Hodkann. Hodkann pose des questions du père de Nicolas. On se moque un peu qu’il est vendeur des prothèses. Hodkann absolument veut voir ses prothèses mais Nicolas ne pense pas que son père lui va les montre. On voit que Hodkann est le chef dans le chambre. Quand il dit : « On dort ! », on dort. Nicolas a peur de s’endormir, parce qu’il ne veut pas faire pipi au lit et quelque fois il a des cauchemars, depuis son père lui a raconté d’un parc d’attraction où on a pris des enfants, et pris leurs organes. Puis il s’endorme quand-même et il rêve d’une attaque à la classe de neige.

Le lendemain le père de Nicolas est toujours encore absent. Les adultes décident que Nicolas et le moniteur Patrick vont au village pour acheter des vêtements pour Nicolas. Patrick est très gentil et Nicolas lui adore. P. est son idole.

A la nuit il rêve à nouveau d’un parc d’attraction où des hommes font du trafic d’organes avec son petit frère. Mais il se réveille parce qu’il a une humidité autour de son … . Il a peur et il sort le chalet. Il va à la voiture de Patrick qui n’a pas fermé les portes et Nicolas se couche là. Il a des rêves bizarre entre autres de sa morte. Il pense de lui-même qu’il va mourir dans cette voiture.

Le matin, Nicolas est trouvé de Patrick et Marie-Ange et ils s’occupent de lui. Nicolas ne peut pas sentir son corps, il a trop froid. Après un thé chaud ça va mieux. Marie-Ange pense que Nicolas a de somnambulisme et elle lui demande s’il lui était déjà arrivé de se promener la nuit. Cette idée lui plaît. Il trouve aussi génial qu’il est malade et tout le monde s’occupe de lui. C’est un jour bienfaisant pour lui.
On emporte Nicolas à un café à côté de la piste. Il reste la tout seule pendant les autres ont une leçon de ski. En restant, Nicolas observe deux gendarmes qui demandent les autre. Finalement ils viennent et demandent Nicolas qu’est-ce qu’il fait et s’il connaît un garçon qui est disparu depuis deux jours. Le soir, Nicolas parle avec Hodkann. Il lui dit qu’un garçon qui s’appelle René est disparu et qu’il pense qu’on a peut-être fait un trafic d’organs, parce qu’il a vu une camionnette blanche la nuit dernière. Les deux décident de faire un plan pour savoir qu’est-ce que c’est passé, parce qu’ils pensent que le père de Nicolas est embrouillé.

Le garçon disparu était trouvé mais il était déjà mort. Tout le monde de la classe de neige est triste et Nicolas a peur parce qu’il pense, on peut lui soupçonner, parce qu’il a reçu un photo de René des gendarmes. Il se sent coupable. Ce jour on ne fait pas une leçon de ski, on reste dans le chalet et ne sort pas. On a peur de cette incident. Nicolas a des visions fantastiques et il prend le place de René dans ses heures dernières.

Patrick fait une séance de relaxation. Puis les deux gendarmes viennent et ils parlent avec les moniteur dans le bureau. Les enfants parlent des sadiques. Hodkann est le seul garçon qui n’est pas là. Tout à coup il descend et disparaît dehors. Personne ne lui remarque excepté de Nicolas, mais il revient pour dîner. Pour cette nuit, Nicolas doit dormir au dortoir chez les autres. Mais il et Hodkann sortent au couloir. Hodkann demande Nicolas si son père a un R 25 (Renault) parce que les gendarmes lui y ont demandé et il leur a dit oui. Hodkann pensait que le père de Nicolas est en danger.

Le lendemain matin on trouve Nicolas au couloir. Puis il reste un jour au bureau à nouveau avec Marie-Ange. Après-midi le téléphone sonne. Il est question de Nicolas et il doit sortir. Après la conversation, Marie-Ange ne sort pas le bureau. Elle attend aux Patrick qui revient avec les autres le soir. Il va au bureau et reste là aussi quelques instants. Puis il sort et va parler avec Nicolas. Il lui dit que qch très grave est passé, mais il ne dit pas quoi. Il lui dit aussi qu’ils vont à la maison le lendemain et que sa mère lui expliquera qu’est-ce que c’est passé.

La nuit, Nicolas veut filer. Il va au bureau et cherche d’argent. Il écoute Patrick et Marie-Ange parler. Ils parlent de lui. Patrick veut aller lui réveiller, mais il lui trouve aux escaliers. Il est déjà habillé et ils décident d’aller maintenant.

Au retour ils arrêtent pour manger qch. Là, il voit une belle femme qui semble à la fée de Pinocchio. Nicolas s’image que cette femme lui emmène, mais la femme attend seulement à son homme. Puis ils continuent leur chemin. Nicolas doit penser aux mensonges de sa mère sur l’histoire de son père. Quand ils viennent à la porte de la maison de Nicolas ils doivent se dire adieu…

Questions importantes du test

Le caractère de Nicolas

Pourquoi la protection de Hodkann

Le caractère du père de Nicolas

Des rayons de soleil dans l’existence de Nicolas

L’auteur

Emmanuel Carrère est né à Paris, le 9 décembre 1957. Il a 45 ans. Il est marié et a deux enfants. Il habite à Paris où il se partage entre un appartement familial et un studio pour écrire. Il travaille aussi souvent pour le cinéma. Pour cette livre il a gagné le Prix Femina.